Les cookies et traceurs automatiques : qu’en pense la RGPD ?

Publié le : 24 juin 20213 mins de lecture

Quel que soit votre support : PC, tablette, Smartphone, TV ou console de jeux connectée, sachez que vous êtes susceptibles d’être tracé et localisé à l’aide des cookies lors de votre séance de connexion sur internet. Pourtant, l’utilisation de ce fichier informatique est soumise au consentement de l’internaute et il est libre de paramétrer l’activité du traceur.

Afin d’améliorer la stratégie marketing d’un site e-commerce et pour satisfaire aux besoins du client, des informations nécessaires au bon fonctionnement de sa plateforme sont sauvegardées systématiquement. Ce procédé permet, non seulement de proposer aux utilisateurs des offres selon ses attentes, mais également d’améliorer la pertinence du site à l’instar de ses concurrences. Les cookies sont en quelque sorte, des collectes d’informations. Ce dernier est stocké dans le terminal utilisé par le visiteur. Ce fichier peut contenir toutes les informations personnelles du client telles que sa localisation, son adresse, numéros de téléphone ainsi que l’enregistrement de ses achats effectués.

Que dit la loi ?

L’utilisation des cookies n’est pas obligatoire. Toutefois, la plupart des sites web le privilégient pour différentes raisons. À cet effet, ils doivent demander le consentement de chaque visiteur avant d’activer le traceur. Une petite fenêtre dédiée aux paramétrages des cookies s’affiche lors de la visite d’un site. Ainsi, le visiteur est libre d’accepter, de personnaliser ou de refuser les cookies avant de poursuivre sa navigation. La loi sur le règlement général sur la protection des données ou RGPD exige que tous utilisateurs doivent contrôler l’activation et le paramétrage des cookies. Ainsi, les données personnelles des visiteurs doivent être collectées et traitées d’une manière légale.

Les exceptions sur les traceurs automatiques

Par ailleurs, certains cookies et traceurs automatiques ne nécessitent pas l’accord des visiteurs ou de l’utilisateur pour la collecte des données. Selon les normes imposées, il existe des domaines d’application auxquels les cookies peuvent intervenir automatiquement. On peut citer, entre autres, ceux du panier d’achat pour les sites web marchands, les cookies de ‘Load Balancing’ ou l’équilibrage des charges, ceux du personnalisateur des interfaces utilisateurs, les traceurs d’authentification,… Le traitement des données personnelles de chacun est crucial. Ce procédé doit a priori être conforme à la recommandation du RGPD. Ainsi, la conservation des données collectées par les cookies ne doit pas excéder le 13 mois. Le bandeau des cookies doit permettre aux internautes d’accepter, de paramétrer ou de refuser totalement la collecte de ses informations.

Plan du site