Les secrets pour réussir un hologramme

Publié le : 24 mars 20225 mins de lecture

Grâce aux avancées technologiques, l’hologramme est de plus en plus utilisé et devient un outil efficace pour accompagner la croissance des entreprises. Au début, il était utilisé dans le domaine de l’art. Le secteur de l’événementiel a progressivement adopté cette technique pour attirer les clients potentiels.

Un hologramme : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Un hologramme ou image holographie est une image d’affichage en 3D qui peut être dynamique. Si la mise en place de cet effet spécial reste technologiquement difficile et nécessite un matériel sophistiqué, alors avec un procédé astucieux, vous pouvez tout simplement réaliser un hologramme avec votre smartphone. En effet, la technologie actuelle permet de réaliser des hologrammes très complexes et de faire des leurres très plausibles, notamment pour le divertissement et la télévision. De plus en plus de marques utilisent les hologrammes. Mais les hologrammes DIY ne nécessitent pas une technologie avancée. Petits et grands seront émerveillés par la magie d’image en trois dimensions faites maison. En effet, une image affichée sur un écran de téléphone placé horizontalement peut être rendue en trois dimensions et animée en positionnant une simple pyramide retournée au centre de l’écran. Toutefois, l’image doit provenir d’une vidéo créée spécifiquement pour cet effet d’illusion d’optique.

Il existe plusieurs types d’hologrammes en fonction de l’effet recherché !

Grâce au développement de l’héliophotographie, les hologrammes peuvent être projetés de plusieurs manières. Les hologrammes pyramidaux sont largement utilisés pour présenter des produits. Une projection d’hologramme 3d comporte plusieurs panneaux qui peuvent être vus sous différents angles. L’hologramme est donc projeté à l’intérieur de la fenêtre, ce qui permet d’ajouter d’autres animations avec des hologrammes. Une autre technique qui permet de générer des animations ou des images est celle des hologrammes sectoriels. Les hologrammes sont projetés avec un seul projecteur et ne nécessitent pas de support supplémentaire comme les autres projections d’hologrammes. Cette sensation de voir l’image flotter dans l’air est due à la vitesse de rotation du ventilateur utilisé. Ce type d’holographie peut être employé pour la publicité ou les conférences. On trouve aussi l’hologramme de paysage, qui consiste en la projection d’une image sur un support. Le support utilisé est notamment le verre, le tissu ou le tulle. En général, un hologramme de paysage a la dimension d’une personne et est installé sur une scène. Ce type d’holographie donne une illusion très réaliste et impeccable des images projetées de personnes. Cet effet est possible grâce à l’intensité lumineuse de l’arrière-plan de la scène. Ce procédé convient aux programmes d’animation ou aux expositions. Les hologrammes de fenêtre suivent les mêmes règles que les hologrammes de scène, mais avec des matériaux plus petits. Il s’agit donc d’un dispositif facile à transporter et à manipuler. Les hologrammes de vitrine sont parfaits pour les salons professionnels ou les présentations de projets.

Le secret du succès de l’hologramme !

Tout au long de son histoire, l’hologramme a été une méthode destinée à accentuer les photographies. À l’heure actuelle, la technologie a été développée pour fournir une image en trois dimensions donnant l’illusion de flotter dans l’air. La découverte est le résultat de diverses études menées par l’ingénieur physicien Denis Gabor en 1948. Ses réalisations lui ont valu le prix Nobel de physique en 1971. Depuis, les hologrammes ont suivi le rythme des avancées technologiques et informatiques. À cet effet, il existe deux types d’hologrammes : les hologrammes par réflexion et les hologrammes par transmission. Cependant, la version par réflexion est la plus utilisée. Pour obtenir l’illusion de la perfection, permettant au cerveau d’imaginer qu’il est face à une personne réelle, il faut être précis tout en respectant les règles de la technologie. L’écran utilisé doit être totalement imperceptible et ne peut être vu une fois l’image projetée. Ensuite, l’image réfléchie ne peut pas dépasser les bords de l’écran, autrement dit, l’effet recherché n’apparaîtra pas puisque les détails de l’écran sont visibles. L’hologramme doit être séparé de la décoration de fond et toutes les décorations doivent être bien organisées. Pour que l’objet soit projeté, la composition doit être réalisée dans un endroit sombre afin que l’illusion ne soit pas confondue avec le fond et l’hologramme. Il est intéressant de noter que les projections d’hologrammes trop sombres peuvent se fondre dans le fond et devenir invisibles.

Plan du site